Rapport:
Quand le sexe travaille…


Quand le sexe travaille…

Rapport européen inachevé
sur les violences faites aux femmes
dans les activités et métiers liés à la sexualité masculine


Daniel Welzer-Lang
Saloua Chaker

Université Toulouse Le-Mirail - Equipe Simone-SAGESSE (Savoirs, Genre et Rapports Sociaux de Sexe) ; Association Les Traboules

224 pages - Octobre 2002

Cette recherche a été subventionnée dans le cadre du programme Daphné (programme d'actions préventives de la Communauté européenne visant à lutter contre la violence envers les enfants, les jeunes gens et les femmes).
Contrat : 00/037/WC



Téléchargement et liens



Télécharger le rapport (Format PDF - 2047 Ko)

Voir aussi: Des articles issus de cette recherche disponibles en html:
Saloua Chaker: La « Macdonaldisation » du travail du sexe
Daniel Welzer-Lang:
Commerce du sexe et sexualités récréatives
Daniel Welzer-Lang: Prostitution et travail sexuel: le client

Voir aussi: Quand le sexe travaille ou Une loi peut en cacher une autre… Un texte de de Daniel Welzer-Lang

La sortie du « rapport européen inachevé sur les violences faites aux femmes dans les activités et métiers liés à la sexualité masculine » est l'occasion d'essayer de faire le point sur quelques aspects peu abordés du débat actuel sur la prostitution
Voir aussi: Nos liens:
Liens ciblés dans notre Rubrique: "Ya pas qu'le sida: Prostitution / travail du sexe"
Liens vers des sites dans notre Rubrique: "Annuaire / Prévention Autres"




Sommaire du rapport:


Fiche technique de l'étude. 1

Chapitre 1 : un rapport inachevé… 2

Le contexte. 2
Nos questions et interrogations. 3
Heurs et malheurs des financement européens. 4

Le projet déposé. 4
Un financement limité. 6
… et tragédie des risques industriels. 6
Un rapport d'étape. 6
La méthode. 7
L'ethnographie. 7
Observations et entretiens. 7
Les salons de l’érotisme. 8
Les appels à témoignages et les réseaux. 11
Pour une charte éthique des rapports entre chercheur-e-s et mouvements sociaux. 11
Le séminaire de l'Université. 14

Chapitre 2 : Une forme de travail du sexe contemporaine du néolibéralisme :
les animatrices du téléphone rose. (15) -
Lire l'article: La « Macdonaldisation » du travail du sexe

I.L’invisibilisation de la spécificité sexuelle. 15
1. Entretenir les apparences d’une entreprise “ nor-mâle ”. 15
2.Le travail du sexe TIC comme relation de service. 17
3. Le processus de rationalisation. 20
3.1. L'amour au téléphone. 20
3.2. Le service Rencontres. 22
3.3. Service S.M et Service Gay. 23
3.4. Sexe à la minute : S.A.M. 23
3.4. Les Salons. 23
Le Salon Hard. 24
Le Salon Soft. 24
3.5. Le Fil de l’amitié. 25
II. Disciplinarisation et contrôle des corps. 25
1 : L’agencement de l’espace de travail. 26
2 : La période de formation et le mois d’essai. 27
La formation des animatrices sur le service des rencontres. 27
III. Verrouiller l’effet de panoptisme. 31
1. La peur comme moteur d’intelligence. 31
2. Des effets de pollution. 34
IV. Mondialisation, e-commerce de sexe et migrations. 35
Conclusion de l'ethnographie. 37
Le proxénétisme industriel : un concept à approfondir. 37

Chapitre 3 : Salons de l'érotisme et autres métiers lié au travail du sexe. (39)

Les entretiens réalisés. 39
Les Fiches métier. 49
Les femmes. 49
Irene : personnel d’accueil- f 17. 49
Line : creatrice de bijoux - f 16. 50
Magali : actrice de prevention : personnes heterosexuelles et gays – f3. 51
Lulla : vendeuse/barmaid, « transformation » - f4. 53
Veronica : directrice du personnel –f18. 54
Lilou : strip-teaseuse - f 7. 58
Carla : strip-teaseuse – f18. 61
Candice : actrice porno – f25. 63
Nadine : strip-tease en theatre erotique et peep-show internet – f22. 67
Les hommes. 71
Orion : animateur salon – h34. 72
Jean-luc : body-piercer- h 37. 74
Pierre : vendeur et inventeur-h 46. 75
Dimitri : vendeur sex-shop - h49. 77
Stan : animateur « mediaservices » - h55. 83
Nikita : strip-teaseur – h51. 87
Sirius : webmaster du site mst – h52. 94
Les transgenres. 97
Janus. Artiste et travesti - h54. 97

Chapitre 4 : D'autres espaces et d'autres pratiques : salons de l'érotisme et autres métiers liés au travail du sexe. (100)

Commerce du sexe et pratiques BDSM 100
Sado-masochisme et pratiques sexuelles. 101
Les différentes formes de commerce sexuel dans le sado-masochisme. 103
L’acte prostitutionnel classique. 104
La location d’individus. 105
Esprit BDSM et commerce du sexe. 107
Prostitution et travail sexuel : le client. 112 - Lire l'article: Prostitution et travail sexuel: le client
La nouvelle pornographie comme résistance masculine aux changements. 118

Chapitre 5 : Travail sexuel en Catalogne. (125)

Cadre technique de l'étude. 125
Cadre légal. 126
Les lieux de travail. 128

Les appartements. 128
Le téléphone érotique. 129
Les peep-shows. 130
Internet. 131
Les locaux de streep-tease. 131
Les bars américains. 132
La route. 132
La rue. 133
Les clubs de route. 134
Le travail. 136
Les conditions contractuelles. 137
Immigration. 138
Les conditions de travail. 141
a) Le début : p.141 ; b) Les horaires : p. 143 ; c) Les gains : p.143
d) Economies : p. 144 ; e) Santé et hygiène : p. 144 ; f) Règles et contrôle : p.146
g) Proxénétisme : p. 149 ; h) Violence : p. 150 ; i) La police : p. 151
j) Clients : p. 152 ; j) Ambiance de travail : p. 154 ; k) La mobilité : p. 154
1)Professionnalisme : p. 155 ; m) Traitement de la sexualité dans le travail: p. 156
n) Façons d’expérimenter leur travail : p. 159 ; Le stigmate : p. 162
La famille. 165
L’abandon de la prostitution. 167
La sexualité. 168
La religion. 169
La politique. 170
Le féminisme. 170
L’entreprise du travail sexuel. 171
A.N.E.L.A. : Association de chefs d’entreprise. 172

Chapitre 6 : Quand le sexe travaille : aspects théoriques et débats autour du travail du sexe. (175)

1.1 Comment aborder de manière conceptuelle les activités que nous avons étudiées ? 175
Les débats actuels mal posés, des impressions de mal-aise… 175
1.2 Principes épistémologiques des analyses féministes dans les sciences sociales. 178
1.3 Les débats actuels sur le travail sexuel, la prostitution. 179

A. Le point de vue abolitionniste. 180
B : Le prisme de « la prostitution ». 181
C : Les choix politiques par rapport à « la prostitution ». 183
« Travail sexuel » et division sexuelle du travail. 187
A. Division sexuelle du travail comme enjeu des rapports sociaux de sexe. 187
B. Du continuum de l'échange économico-sexuel à la notion de « travail du sexe ». 190
Synthèse. 195

Chapitre 7 : Conclusions : L'apport de ce rapport. (198)

Les espaces de commerce et de travail du sexe. 199
1 / Des demandes en évolution. 201
Des sexualités récréatives en extension. 201
Et de nouveaux bordels. 202
Les clients et les consommateurs. 202
Le commerce du sexe comme résistance masculine au changement. 203
Une multiplicité de modèles érotiques intimes. 203
Des sexualités normatives. 204
Une porno produite par des femmes. 205
2 / Le contexte actuel : mondialisation et extension/recomposition du commerce du sexe. 205
Concentration des moyens et capitaux/captation de clientèle. 205
Porosité des frontières. 206
Mobilités professionnelles. 209
Des violences subies par le personnel. 209
Une asymétrie hommes/femmes. 209
A qui se plaindre ? A qui demander conseil ? 209

Conseils/recommandations (211)

1 - Permettre ce type d'étude en pérennisant leurs financements. 211
2 - Développer une politique d'alliance contre les violences sexistes. 211
3 - Informer le personnel qui œuvre dans le commerce du sexe. 211
4 - Quitter le sens commun et refuser les spécifismes de ce travail. 212
5 - Développer des études sur les pollutions particulières que créeraient ces activités. 212
6 - Former les relais traditionnels. 212
7 - Prévention auprès des clients. 213
8 - Penser demain, ouvrir les débats. 214

Bibliographie (215)





a
haut